Rencontre avec Clarence Boulay pour son roman « Tristan » (aux éditions Sabine Wespieser) vendredi 18 mai à 19h

 

Les photos de la rencontre : c’est ici

 

 

 

 


Ida arrive, seule, sur une île isolée, mais habitée. L’île de Tristan Da Cunha. Elle est venue sur un Langoustier, l’un des rares bateaux qui relie l’île au continent. Elle vient s’exiler là pour quelques mois. Elle va loger chez l’habitant, dans une petite communauté très organisée, au mode de vie étroitement lié à la nature qui l’environne.

C’est un voyage total : quels repères Ida peut-elle conserver de sa vie d’avant ?

Sur cette île on pêche, on cultive la terre, on partage presque tout, le mot « intimité » n’a plus le même sens. Au large de Tristan, sur une autre toute petite île, Ida ira lutter contre une marée noire. Et ce qu’elle vivra là, qui est d’une très grande force, devra rester là, comme un bout de vie hors  du temps.

La langue, très sensuelle, précise, donne au récit une dimension sauvage et charnelle, qui emmène le lecteur au large de lui-même. Une très belle expérience de lecture.

Pour en savoir plus sur Clarence Boulay : c’est ici.

C’est un roman publié aux éditions Sabine Wespieser, éditeur que nous aimons beaucoup et qui publie des auteurs que l’ont lit et que l’on aime beaucoup ! La rencontre avec Clarence Boulay, c’est donc aussi l’occasion de découvrir un catalogue d’éditeur et de plonger dans les romans de Yanick Lahens, Leonor de Recondo, Marie Richeux, Kéthévane Davrichewy ou encore André Bucher (reçu par Livres en Scène en 2017) : le catalogue de l’éditeur.

C’est vendredi 18 mai à 19h à la librairie.

S’en suivra le verre de l’amitié littéraire pour poursuivre cette rencontre.

 

 

 


 

 

 

——