Coup de projecteur sur les éditions Guérin

Deux belles  sorties en 2013 aux éditions Guérin :

– la biographie de Patrick Edlinger par Jean Michel Asselin (sortie le 21 février 2013),

– un nouveau Jean-Christophe Ruffin : Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi (sortie en mars 2013).

« Jean-Christophe Rufin a rejoint Compostelle par le Chemin du Nord, le plus sauvage, celui qui longe la mer.
Ce qu’il rapporte de ces 900 km à pied est la perception d’une humanité poétique et touchante. Son goût des gens, son sens de l’Histoire, de la singularité des lieux, des destins, la dérision qu’il s’applique à lui-même font de ce texte un manifeste enthousiaste et drôle du grand Chemin qui, certes, n’épargne pas le pèlerin mais dont celui-ci sort grandi et parfois même, heureux » (sources : éditions Guérin).

 

 

Rapellons-le, les éditions Guérin, nées en 1995, portent le rouge comme les chaussettes et les pulls des montagnards. « La montagne est un lien et un lieu » affiche le site internet de l’éditeur (http://www.editionsguerin.com/chapitre6_fr.html). Qu’il s’agisse des grands classiques ou de découvertes plus surprenantes, deux collections ont leur part belle dans le catalogue :

Texte et images qui met en valeur des alpinistes, biographies, beaux livres : on y lira ainsi Skieurs du ciel (Potard), Pierre Mazeaud, Les grandes premières du Mont Blanc, Patrick Berhault, Walter Bonatti, etc.

La petite collection inaugurée avec Dominique Potard, Le port de la mer de glace, qui avait donné le ton éditorial : humour et montagne. On y retrouve ainsi les trois romans de Olaf Candau ou bien encore les Bottins aux sports d’hier.